Mon PC Windows...

Utiliser la messagerie électronique

 

Utiliser un webmail ou un logiciel de messagerie

- Webmail Un webmail permet la consultation des messages depuis plusieurs endroits et plusieurs ordinateurs. L'accès se fait avec un navigateur internet. 
- Client de messagerie Le principal avantage d'un logiciel de messagerie est de permettre la consultation de messages hors ligne. Les fonctionnalités d'interface (affichage, recherche, tri, archivage...) sont souvent plus complètes et il est plus facile de procéder au tri ou et à l'archivage des messages. Cette solution est néanmoins plus vulnérable que le webmail. Bien protéger l'ordinateur qui utilise un logiciel de messagerie (avec anti virus et pare feu...) est encore plus important et une bonne gestion des messages indésirables l'est tout autant.

Protocoles : Il existe plusieurs protocoles pour consulter et récupérer les messages avec un logiciel :
- IMAP Le logiciel synchronise la boite mail entre l'ordinateur et le serveur  
  Cette solution vous permet d'accéder à vos messages hors ligne aussi bien que par webmail, vous devez l'utiliser en tenant compte de la capcité de stockage de la boite mail.
- POP Le logiciel récupère les messages sur l'ordinateur. Les messages sont effacés du serveur après recopie ou au bout d'un certain temps. Ce protocole s'associe au protocole SMTP pour l'envoi des messages
  Nous vous conseillons dans ce cas d'adapter le paramétrage pour conserver des copies de messages sur le serveur pendant quelques jours après les avoir récupéré sur le PC
- Autres Le logiciel consulte uniquement la boite sur le serveur

Les ports réseau utilisés par les différents protocoles sont indiqués sur notre page pare-feux

Logiciels : Il existe plusieurs logiciels de messagerie.

Microsoft propose les solutions suivantes :
- Outlook Express et Mail sont les clients de messagerie gratuits livrés avec Windows 
- Microsoft Outlook est un logiciel de la suite Microsoft Office

Parmi les alternatives possibles pour Windows, vous pouvez trouver Thunderbird 

Se connecter à une boite mail

Selon le moyen que vous utilisez pour vous connecter à votre messagerie, plusieurs informations peuvent être nécessaires: adresse mail, url d'accès au webmail, informations de configuration pour un logiciel de messagerie.

Choisissez de préférence de conserver toutes les informations qui permettent de se connecter à la boite mail sur une stockage externe à votre ordinateur (carnet, disque USB, autre...). 
   - L'accès à une messagerie permet souvent de réinitialiser plusieurs mots de passe (forum, réseaux sociaux, ecommerce...), choisissez un mot de passe robuste et conservez le en sécurité. Voir notre page conserver un mot de passe
   - Notre page protéger sers données vous propose plusieurs solutions sécurisées.

Adopter de bonnes pratiques

- Assurez-vous d'être protégé par un anti spam. Celui ci peut être installé sur le serveur par le fournisseur de service mail ou sur le PC si vous utilisez un logiciel de messagerie. Les 2 peuvent solutions être complémentaires.
- Ne faites pas usage d'une même boite mail pour des échanges personnels, professionnels et/ou associatifs. Si possible, utilisez également des carnets d'adresses différents pour chaque usage. Voir nos pages Les moyens professionnels
- Lorsque vous vous inscrivez à des forums, listes de diffusion, réseaux sociaux ou à d'autre service d'information en ligne, utiliser si possible différente adresses mail. Au choix, des allias de de votre email principal  ou plusieurs boites mail
- Lorsque vous envoyez un mail à plusieurs destinataires dont vous n'êtes pas certain qu'ils ont échangé leurs adresses mail, utilisez la copie cachée (cci)
- Lorsque vous transférez des pièces jointes, tenez compte des limites acceptées par les serveurs. Le plupart du temps, 10 pièces jointes et une volumétrie totale de 10Mo sont acceptées. Certains serveurs limitent également le nombre de destinataires (50 ou plus)

Rester vigilent

- Selon la CNIL, l'utilisation de la messagerie électronique ne constitue pas un moyen de communications sûr. N'hésitez pas à protéger lespièces jointes que vous envoyez. Dans le cas où vous choisissez de protéger un fichier avec un mot de passe, il est conseillé de transmettre ce dernier dans un message séparé. Voir notre page protéger ses données
- Si vous suspectez la présence d'un virus ou d'un logiciel malicieux sur votre ordinateur, éviter l'utilisation de votre logiciel de messagerie tant que l'ordinateur n'a pas été nettoyé. Préférez l'utilisation du webmail ou mieux, utilisez un autre ordinateur pour consulter votre messagerie. Ne transférez plus de fichier depuis votre ordinateur.
- D'une manière générale, éviter de vous authentifier sur une page web que vous avez ouvert depuis un email (lien ou bouton). Préférez l'utilisation des pages HTTPS que vous avez conserver dans vos favoris.
   Evitez également d'autoriser l'execution en Administrateur d'un fichier directement ouvert depuis un message électronique.

Vérifier l'authenticité des messages

Le nom d'expéditeur d'un message indiqué à coté de Message de ne suffit pas pour vérifier l'identité de l'expéditeur. Lorsqu'un message semble provenir d'un expéditeur important (banque, impôt, opérateur de téléphonie, collectivité, assurance...), il est conseillé de vérifier l'adresse mail et le nom de domaine  (après @), celui-ci doit correspondre à un des noms utilisé par l'émetteur. Lorsque votre webmail ou votre client de messagerie permet de voir l'adresse email de l'expéditeur avant l'ouverture du message, il est conseillé d'effectuer la vérification avant ouverture.

- Pour identifier la provenance de certains messages suspects, vous pouvez vérifier à quel pays ou quelle organisation est délégué l'extension du nom de domaine de l'adresse mail, voir Root Zone Database (iana.org)
- Pour connaitre les propriétaires de certains noms de domaines, vous pouvez utilisez un service WhoIs. Nous vous proposons les liens de confiance suivants :
        AFNIC           https://www.afnic.fr/fr/produits-et-services/services/whois/
        INTERNIC      https://www.internic.net/whois.html

A noter que ces méthodes ne garantissent ni l'identification de l'expéditeur, ni la vérification d'une adresse usurpée.

end faq